/!\ Ni le moule ni le tirage qui figurent dans cet article ne seront utilisés dans le projet. En effet ceux-ci servent uniquement d’exemples lors d’expositions et à seul fin démonstrative. Une fois le nouveau chevron terminé et le nouveau moule réalisé, ceux-ci finiront aux oubliettes. De plus le détenteur du chevron original duquel est tirée la pièce ici présente m’a demandé de ne pas en faire usage et de réaliser mon propre chevron en me basant sur les mesures de celui que je détiens.  /!\

Il s’agit d’un moule à usage unique. Le but était ici de réaliser un tirage et de le parfaire avec une résine de finition pendant la Comic Con à Paris.

Première étape, Plastiline le long de la pièce afin que le moule ne déborde pas dessous.

Deuxième étape, couche diluée de silicone afin de prendre l’empreinte de tous les détails.

IMG_5064

Puis une couche de silicone non diluée.

IMG_5067

Et une deuxième.

IMG_5067

Puis par manque de catalyseur (et faute de ma part, j’en ai mis trop dans les doses d’avant) une dernière couche sur les arrêtes.

IMG_5068

Ici un agent tixotropant serait utile pour les angles. Il permet de rendre le silicone beaucoup plus épais. Or je n’ai pas pris la peine d’en commander.

Le chevron repose en attendant que je reçoive ma prochaine commande, je le protège afin qu’il ne prenne pas la poussière.

IMG_5069

N’ayant plus suffisamment du silicone RTV 3325 que j’utilisais, j’ai pris un silicone de jointure de chantier pour les arrêtes. C’est du système D, si vous pouvez faire autrement, soit avec un agent tixotropant, faites le. Reste une dernière couche de silicone pour faire tenir le tout.

Maintenant que le silicone est bien sec, j’utilise une chape de plâtre pour stabiliser mon moule. Si ce moule devait servir plus d’une fois j’aurais fait cette même chape en résine et fibre de verre (vous le verrez plus tard pour le tirage du chevron que j’aurais réalisé).

Cette chape là n’a pas tenu du fait de sa finesse et faute de renfort.

Donc deuxième essais à l’aide de bandes de plâtre. Réalisé par mon père dont le boulot c’est quand même de faire des plâtres à l’hôpital.

Ce qui nous donne un très beau moule, très blanc, donc ici surexposé dans le jardin. Mais c’est beau quand même.

Prochain article sur le coulage du chevron en résine. Pour information, ce coulage à raté donc je vais quand même le réparer au mieux (ça m’entrainera et m’évitera de faire des erreurs sur un modèle plus important) mais comme dit plus haut il ne sera d’aucune réelle utilité dans le projet. Avant de faire un nouveau moule il faudra attendre que je réalise mon propre chevron en forex. 😉

Ne vous en faites pas, on avance petite à petit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s