Bonjour avec le soleil qui revient !

J’espère que tout le monde va bien et que vous survivez à la fin de l’année « scolaire » (examens, échéances, agenda archibourré, etc).

Voici un nouvel article pour vous raconter nos deux premiers tirages de backpanel + le petit tirage du bas de la pièce. Quelques photos, nos résultats, observations, tentatives et solutions ; je vous souhaite une bonne lecture. =)

Musique dramatique

Tout commença il y a un peu plus d’un mois, alors que la pluie et le froid de mai battaient leur plein. Pendant que toutes les personnes saintes d’esprit se noyaient entre couvertures, pantoufles et boissons chaudes, nous montions à Choulex une tente au milieu du jardin, et, sous un vent perfide qui tourmentait bâche et ficelles, déménagions tout le matériel de la chambre de Quentin dans cet abri de fortune.

Musique épique

Mais notre labeur a porté ses fruits ! Et après avoir organisé, doodlé et spammé pendant des semaines, une première équipe de motivés s’est retrouvé un week-end pour LE premier moulage. Un grand merci à Yannick, Paola, Florian, et l’ami de Florian pour la caméra. Pour le deuxième, il y a eu Loïc, JC, Yoan et Yannick (un jour, Yannick toujours). Merci encore à eux !

Vous pouvez éteindre la musique

Je vais préciser qu’être 5 personnes est vraiment le minimum syndical pour être efficace, soit enchaîner rapidement pour que les couches n’aient pas le temps de sécher totalement (car elles sèchent vite !). Il faut toujours qu’elles soient partiellement collantes/humides pour bien adhérer les unes aux autres. Quant à être plus de 5, c’est vraiment le luxe, car on peut alors relever la tête des vapeurs toxiques et s’étirer pour ne pas se casser le dos et la nuque d’être plié en deux sans arrêt.

Après avoir nettoyé le moule en silicone et préparé la matériel, Quentin nous a briefés. Il a aussi avertit qu’une fois lancé, ça allait être non-stop pendant au moins 2h.

Premier mélange : gel coat et colorant noir (couleur de base d’un segment). On l’étale avec de moyens pinceaux afin de mettre le gel dans chaque interstice. Après une attente d’environ 15 minutes pour que le gel colle encore mais ne reste plus sur les doigts, on passe à la résine et à la fibre de verre. Il est important :

163577_10201016814601918_1714466852_n  Premier backpanel: trop de colorant noir

  • De ne pas mettre trop de colorant noir. La pièce sera sinon trop foncée.
  • De bien mélanger le gel au colorant pour éviter une première couche avec des endroits plus clairs que le reste.
  • Faire particulièrement attention aux bulles que peut créer le gel coat, et s’assurer que tous les reliefs et interstices soient remplis.

II4A1680   Premier backpanel: les reliefs des longueurs du milieu sont tout craquelés et imprécis.

N.B utiliser un cure-dent sur le 2ème backpanel s’est avéré positif pour minimiser les bulles.

IMG_5837 Deuxième backpanel: bulles (mais moins quand même)

On coupe le tissu de verre au préalable, on mélange dans d’autres bols la résine + thixo, on touille bien et c’est parti pour un tapotage au pinceau imbibé de ce mélange. Il faut tapoter (et non étaler) sur le tissu pour le « mouiller » et le coller au gel coat. Le mélange des produits transforme le tissu en une sorte de papette filamenteuse. Le fait de frotter est justement ce qui crée le plus de plis et de bulles.

IMG_5848

Nous avons commencé du côté gauche de la pièce et avons avancé au fur et à mesure. Être méthodique permet de ne pas oublier de zone et de recommencer directement avec une deuxième couche une fois à l’autre bout, car le début est sec. Attention: cela veut dire qu’il y a deux couches de tissu de verre à faire ! Il est vraiment conseillé d’avoir coupé au préalable tout ce tissu de verre afin d’éviter le « ah merde, j’ai oublié de couper la suite », le pinceau qu’on jette n’importe où (dans le gravier par exemple) et se rue dans la maison avec les ciseaux (expérience vécue).

Le tissu de verre, qu’il soit coupé en bandes moyennes ou en petites (c’est quand même plus simple avec des petites) ne se pose jamais bien sur les reliefs de la pièce. On a ainsi vite expérimenté que donner des coups de cutter autour des bosses réduit de beaucoup la quantité de bulles. Notez que le cutter/paire de ciseaux utilisé(e) pour cela sera mort(e) à la fin. Cependant, si vous le faites tremper dans du white spirit directement après avoir terminé, sa durée de vie pourrait possiblement s’allonger jusqu’au prochain moulage. C’est entre autres l’intérêt d’être plusieurs, une personne peut se concentrer uniquement sur l’ouvrage « coup d’ciseau », pendant que les autres jouent du bol et du pinceau.

II4A1659

Une fois les deux couches faites, on laisse sécher (minimum une heure avant de pouvoir démouler).

Ayant constaté que le premier backpanel s’était légèrement tordu en finissant de sécher hors du silicone, on a décidé de laisser le deuxième dedans pendant une semaine. C’était assez concluant. Par contre, le démoulage a été difficile. Du fait que la pièce était totalement rigide, il fallait faire très attention à ne pas déchirer le silicone.

408471_10201016800441564_646436823_n   IMG_5853

Premier et deuxième backpanel après leur sortie du placenta en silicone

De loin, ils sont beaux, ils sont grands, on les aime ! De près…Quentin râle. (Bon, on sait, il est perfectionniste, chuuut). Voilà la raison en images de son léger mécontentement :

1) Des sortes de tâches. Elles doivent provenir initialement du moulage en silicone, mais avec la peinture, elles ne se verront certainement plus.

IMG_5842

2) Les casses dans les angles, particulièrement sur les petits carrés. Ce n’est malheureusement pas du tout rattrapable. Avant le moulage en silicone, j’avais fait l’insupportable travail de précision de les boucher tous avec de la plastiline (taillée dans la continuité de la forme en plus, si ça c’est pas de l’amour du travail bien fait) mais rien n’a tenu (sniff).

IMG_5836

3) Des espèces de masse noir. Il s’agit de bulles dans le silicone lui-même que nous n’avons pas vues lors du moulage. Heureusement, ces masses s’enlèvent très facilement à la fraiseuse.

IMG_5841   IMG_5839IMG_5838

Quant au bas de la pièce – certains ont déjà pu voir les photos sur le groupe facebook ou dans l’article précédant- elle a été faite par Quentin et moi-même le weekend avant le deuxième backpanel. On voulait tester différentes choses comme: travailler avec de plus petites bandes de tissu de verre, voir comment se perfectionner pour ne pas faire de bulle, etc.

Le résultat a été sympa, même s’il y a quand même eu de grosses bulles internes. On garde pour le moment cette pièce comme morceau d’entraînement. Elle a en effet complètement gondolé en une semaine, du fait qu’on avait coupé les bords, qu’elle était très légère et pas totalement sèche. On a déjà testé des ombres en peinture, limer les bords à la fraiseuse, et prochainement ça sera boucher les trous à la résine + mastique.

247184_10200974286458741_429502701_n     922077_10200977756985502_1955122557_o

Donc voilà, c’était vraiment un gros travail, mais on ne doit plus que le refaire…7 fois ! (argg)

Il faut d’ailleurs recommander du matériel (et hop, 2000 balles de plus !). Mais cette fois, plutôt que d’utiliser du tissu de verre, on va prendre de la mat (poudre) de verre pour la première couche (après le gel coat). Ça permettra d’être plus précis. Parce qu’utiliser des ciseau, c’est rigolo, mais ça ne donne pas un résultat génial.

Autrement, nous pesons actuellement le pour et le contre de faire une 3ème couche de résine (= coup supplémentaire) du fait de la légèreté des deux premiers backpanels. Ils en deviennent presque trop souples.

On vous tient au courant comme d’hab. 😉

Une bonne fin de semaine !

IMG_20130526_165305 P.S. Comme je suis une fille, c’est toujours moi qui doit poser pour les photos

Publicités

4 réflexions sur “Premiers tirages : les enfants du Backpanel

    • Difficile de donner une réponse, ça varie en fonction des matières qu’on utilise et de la quantité. Et là on a pas fait deux moulages les mêmes. Mais si tu comptes le travail et les matières premières alors y en a pour plusieurs centaines de francs.

    • On voit pas grand chose vu que la vidéo est pas d’une extrême qualité. J’ai regardé toutes les vidéos de Propworx pour en trouver et c’est vrai que certaines fois elle apparait mais il est difficile de distinguer les détails. C’est à nouveau une belle trouvaille. Décidément tu as un bon sens de l’observation et de la recherche Marvin. N’hésites pas à continuer. A chercher des images de la SG, structure, colerette, montage, création, démontage. ^^ Si tu as l’envie et le temps bien sûr.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s