Quand nous avons reçu les pièces originales, il a fallu prendre une décision : Rénover ces pièces ou les reproduire à l’identique. Comme le segment était en assez mauvais état nous avons penché pour la copie. Quentin a d’ailleurs tenté de prendre des mesures sur les originaux sans succès car ils ne sont pas vraiment symétriques.

En dehors de la collerette nous n’avons en réalité copié aucune pièce du segment reçu à ce moment là. Tout le reste est construit à partir d’autres copies et des mesures que nous avons faites. Comme pour le bas du frontpanel par exemple.

img_1435

Afin de reproduire ces pièces nous avons choisi l’impression 3D.

C’est Bertrand, qui travaille chez Perspectives, qui à eu comme tâche de travailler sur ces éléments de la porte.

Note : Perspectives est une entreprise spécialisée dans l’impression 3D située dans le nord de la France.

Bertrand Témoigne :

Recréer le cristal et le V par impression 3D a demandé plusieurs étapes de conception.

Avant de pouvoir imprimer notre objet, il nous fallait avant tout avoir un fichier 3D.

Pour créer le fichier le plus précis possible, le chevron a d’abord été scanné en 3D grâce à un scanner professionnel.

img_1421 img_1426

Le scan 3D ne permet pas d’avoir un fichier parfait pour l’impression, mais permet une prise de
mesures très précise.

img_1422 img_1420

A partir de ce scan j’ai pu réaliser un fichier 3D en tout point identique au vrai chevron, ou plutôt à son état d’origine sans défauts.

La technique de CAO 3D utilisée pour réaliser un fichier à partir d’un scan se nomme rétro-conception.

Une fois le fichier créé, nous avons pu l’imprimer.

img_1440 img_1439

Le fichier étant toutefois trop grand pour nos imprimantes. j’ai donc dû découper le fichier en plusieurs morceaux et donc plusieurs fichiers. Au total, 19 morceaux auront été imprimés sur une durée de 80 heures.

img_1443 img_1455

Les différents fichiers ont été imprimés en dépôt de fil, technique d’impression basée sur la dépose
de plastique fondu (ABS). Cette technique à l’avantage de ne pas coûter très cher et les pièces imprimées sont assez solides et légères. Ci dessous un exemple de la structure en nid d’abeille à l’intérieur de chaque pièce :

img_8641

Une fois tous les morceaux imprimés, je les assemblés par soudure à froid avec de l’acétone.
(attention aux doigts !)

img_1451 img_1464

Du mastique à été apposé sur les 2 pièces du chevron puis poncé à plusieurs reprises
pour faire disparaître les raccords.

img_1453 img_1465

Le ponçage s’est fait de façon progressive avec du papier abrasif de plus en plus fin.

La reproduction du cristal et du V à demandé de nombreuses heures de travail au niveau
conception et surtout au niveau finition.

img_1454 img_1461
img_1474
img_1469 img_1477

Les deux modèles ainsi que les originaux ont ensuite été renvoyés chez Quentin pour qu’il puisse les mouler (lien à venir). À noter que le transport à été mouvementé (lien à venir).

Publicités

4 réflexions sur “Cristal et petit V : Master en impression 3D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s